Juillet 2005

Publié le par La rue des podiums

le temple

Ça faisait des semaines qu’il m’en parlait. "je connais un lieu ou je trouve pléthores de trésors*, pas cher, c’est ultraconfidentiel mais je vais t’initier... Tu verras c’est génial !" qu’il disait.

 

Initiation, ultra confidentiel, des trésors, pas cher !!!!  Je crois avoir bondi à la suite de cette annonce !

 

Et un jour, le rendez-vous était pris, j’allais découvrir ce fameux repaire mais il fallait que je jure de n’en parler à personne ! Pas de soucis, j’aurai accepté n’importe quoi, je n’en pouvais plus de ne pas connaitre cet It-endroit !

 

Nous voilà donc partis, le rendez vous était pris Place Clichy. J’étais de plus en plus excitée et de plus en plus curieuse. Cet endroit se trouvait dans mes quartiers pourtant je n’en avais jamais entendu parler cela devait donc être vraiment ultra select !!

 

On arrive au 29-31 avenue de Clichy 75017 Paris, il s’arrête et entre : Taaaaaaaadaammmmmmmmmmm !!

Euh, tadam ???

C’est là ??? (l’air dégouté dans tous les sens du terme)

 

les-chaussures.jpg

les-bacs.jpg

Oui, allez suis moi!!! super exalté.

Et moi de penser : Wt?Fwc,qfk o??

 

Bon je ne voulais pas le vexer mais le look déchien très peu pour moi, je passe mon tour… Trop fashion.


zomm guerrisol

Christophe semblait ignorer mes mimiques de dégout et ma déception. Il m’encourageait même à fouiller…

 

J’ai pensé, il est fou mais comme je suis un être docile, je me suis exécutée du bout des doigts…

OK, je ne l’observais plus que je ne prospectais.

J’avais complètement exclu de pouvoir dénicher un « trésor », d’abord comment trouver ne serait-ce qu’un « truc » portable dans cet endroit malodorant occupé par des vêtements du secours pop??

 

Lui, en revanche, y aller franchement,  accroupi, la main ou plutôt la tête enfouie sous des amonts de chaussures…il « creusait » parmi les centaines de paires de chaussures.


Pour finalement en extirper ça:

 sandales serpent-guerrisol

détail-sandales-guerrisol

3€


 

Des sandales d’un ancien chausseur et en serpent !

Et c’est là, que j’ai remonté mes manches, rangé mes chichis et, moi aussi, je me suis engloutie tout entière sous l’amas de shoes…. Ce jour là, j’ai bien ri mais j’avais effectivement découvert la fripe !

 

 

Depuis ?

Des chaussures Christian Dior à 5€, des YSL, (les prix varient comme la bourse) (pour les chaussures compter de 1€ à 10€), des manteaux, des robes, des colliers, des pochettes…

 

Forte de mon expérience, je me suis ensuite attaquer à tous : Guerrisol, friperies, Emmaüs et autres vide greniers me mettent en joie !

 


collier multirangs-all-emmaus
Collier multirangs-emmaus-pola5€

duffle coat-madame a paris-pola
dufflecoat de dos-madame a parisGuerrisol 10€

robe vintage"robe Jackie" Friperie 15 €

Le maitre mot : fouiller et ne pas avoir peur de se salir (vive les solutions hydro-alcooliques)

Au début la fripe, c’est plutôt hard, je l’accorde.

Mais la sensation de porter un truc unique, c’est quand même cool non ?

 

Une nouvelle adresse à Paris, le centquatre


Edit adresse Guerrisol :
17 bis bd Rochechouart 75009 Paris
29-31 avenue de clichy 75018 Paris
21 bd Barbès 75018 Paris

  

* entre nous quand on parle de trésors on parle forcément chiffons et pas louis d’or. Chacun son truc.


Publié dans Sait-on jamais

Commenter cet article